Eclairage ?

Publié le par Gerald

Enigme de l'éclairage dans
l'ancienne Egypte.


Ankh-djed


Parmi les nombreuses énigmes que la civilisation égyptienne nous a posées, il en est encore qui ne sont pas résolues, en particulier celle-ci :

Comment les égyptiens s'éclairaient-ils ?

Dans la vie courante, on sait qu'ils employaient des lampes à huile ou des torches, qui laissaient de nombreux résidus gras de combustion sur les murs et les plafonds.

Mais dans les tombeaux de la vallée des rois, par exemple dans celui de Seti II, creusé dans la montagne sur plus de 100 mètres, on ne trouve aucune trace de suie sur les murs ou les plafonds qui sont tous peints et gravés dans la roche.
Les artistes ont travaillé sans la lumière du jour, et sans lampes à huile ni torches.
Des scientifiques ont émis l'hypothèse qu'ils s'étaient simplement servis de miroirs pour réfléchir la lumière du soleil à l'intérieur des couloirs et des salles.

N'en déplaise à ceux qui pensent que l'Egypte n'a aucun mystère pour les savants du XXe siècle, ça ne marche pas !

Jeux de miroirs Les miroirs d'argent des égyptiens ne pouvaient refléter au mieux que 40% de la lumière, ce qui fait qu'après l'utilisation de quelques miroirs seulement, l'obscurité reprend sa place.

Le mystère reste entier...

On a cependant trouvé dans la chambre intérieure du temple d'Hator à Denderah, des bas-reliefs, vieux de 4200 ans, surprenants, qui ne pouvaient avoir qu'une interprétation cultuelle au XIXe siècle, mais qui nous rappellent étrangement des ampoules électriques !!!

Bas relief de Denderah Bas relief de Denderah
Bas relief de Denderah Bas relief de Denderah

 

Les égyptologues nous racontent que ces bas-reliefs sont voués au culte du serpent...

Erich Von Däniken a reconstruit ces bulbes en laboratoire :

Photo d'Erich Von Däniken Photo d'Erich Von Däniken Photo d'Erich Von Däniken

Publié dans Histoire

Commenter cet article