Les dinosaures2..?

Publié le par Gerald

Les DINOSAURES
impossibles...



Les dinosaures sont apparus sur Terre il y a environ 240 millions d'années, pratiquement en même temps que les premiers mammifères ( ce que l'on oublie souvent ! ). Et l'on nous raconte qu'ils ont régné sans partage jusqu'à leur disparition brutale( * ) et totale il y a 65 millions d'années.

Différentes théories se sont succédées pour tenter d'expliquer cette soudaine extinction mais aucune ne semble totalement satisfaisante. ( Voir l'extinction des dinosaures )

Une grande question demeure :
pourquoi tous les dinosaures auraient-ils disparu et pas les crocodiles par exemple...?
Ne serait-il pas plausible d'envisager que, lors de cette dernière extinction massive - comme lors des précédentes - de nombreuses espèces aient disparu mais quelques spécimens aient pu survivre en nombre réduit, plus ou moins longtemps...

Si c'était le cas on en retrouverait quelques traces...

 


Pratiquement toutes les mythologies font état de dragons légendaires, de griffons et autres créatures fantastiques. Aucun lien ne peut être clairement établi entre ces dragons mythiques et les dinosaures tels que nous les connaissons aujourd'hui. Du moins, c'est la thèse officielle.
On peut tout au plus supposer que la découverte occasionnelle de restes pétrifiés ou bien d'empreintes fossiles ait pu être à l'origine ces légendes. Il existe des indices sérieux appuyant cette thèse, comme par exemple le fameux vase du Monstre de Troie.

Vase grec du Monstre de Troie
On peut voir sur ce vase le crâne fossile d'un dinosaure émergeant d'un affleurement érodé.
L'historienne américaine Adrienne Mayor affirme que cela fait des grecs les premiers paléontologues de notre civilisation.

 


La première découverte moderne d'os de dinosaure pétrifié eu lieu en 1677, en Angleterre. On l'attribua alors à un éléphant, et ce n'est que près d'un siècle plus tard qu'il fut identifié comme appartenant à un reptile géant, pas encore un dinosaure...

On connaît bien maintenant les difficultés qu'ont éprouvées les premiers paléontologues modernes quand il s'agissait d'extrapoler, à partir des rares fossiles, les animaux qui ont jadis dominé la planète. Ils ont commis un grand nombre d'erreurs.
Comment expliquer dès lors, ces représentations fidèles de nos ancêtres ?
Etaient-ils plus compétents que nos paléontologues modernes ou bien ont-ils simplement décrit ce qu'ils ont vu ?
Tout autour du globe...
Et à différentes époques...

 


  •  

    Sur ces pierres découvertes au Pérou, témoignages d'une civilisation très ancienne disparue, on peut voir de nombreux dinosaures, certains chassés, d'autres chevauchés...
    Voir les Pierres d'Ica

  •  

    On a découvert en France, dans la vallée du Rhône, des silex taillés et gravés d'une civilisation âgée de plus de 20 millions d'années, sur lesquels sont gravés des dinosaures.
    Voir les Burdigaliens de Serre-Brigoule

  •  

    La grotte de Bernifal, située en Dordogne ( France ), est mondialement renommée pour ses 110 gravures et peintures rupestres, notamment ce magnifique mammouth tracé à l'argile ( figure de gauche ). Mais on montre moins l'image de droite qui semble montrer un dinosaure affrontant un mammouth...

  •  

    A partir de 1944, M. Julsrud a retrouvé plus de 33 000 figurines à Acambaro, Mexique. La plupart sont en terre cuite et ont été datées entre 1000 et 4000 ans av. J.C..
    Un grand nombre de ces figurines représentent avec une précision étonnante, une grande variété de dinosaures. Il semble même qu'un certain nombre de ces animaux ait été domestiqués...
    Voir les figurines d'Acambaro

  •  

    Les tribus aborigènes du Queensland, Australie, racontent l'histoire de Yarru ou Yarrba, un animal au long cou muni de nageoires.
    Cela ressemble étonnamment à un plésiosaure ! De plus, le système digestif est bien décrit, ce qui laisse à penser que cet animal a été chassé et dépecé. ( ref. )

  •   

    Au Zimbabwe, près de Salisbury, on a découvert des peintures rupestres dans des grottes situées dans les collines de Gorozomzi. Ces dessins représentent de façon très précise des éléphants, des hippopotames, des girafes et d'autres animaux dont un brontosaure ! ( ref. )
    L'image de gauche, représentant 3 animaux à long cou et à longue queue, provient de la grotte de Nachikufu près de Mpika au nord du Zimbabwe. ( ref. )

  •  

    Bien avant que nous ne connaissions les dinosaures, au Ghana et dans sa région, on se transmettait, de génération en génération, des poids à peser l'or.
    Ces poids représentaient l'animal totémique de leur propriétaire.
    De quel animal les négociants Ashantis se sont-ils inspirés ?

  •  

    Les anciens habitants de Sumatra ont décrit des animaux à long cou, à longue queue avec une crête sur la tête.
    Au Musée Ethnographique de Budapest, on peut admirer cette planche décrivant la chasse d'un animal qui pourrait être de la famille des corythosaures. ( ref. )

  •  Il existe en Amérique du nord quelques pétroglyphes anciens, mais impossibles à dater précisémment, comme par exemple :

    Au Natural Bridges National Monument.
    Dans le canyon Havasupai en Arizona.

  •  

    Les animaux figurant sur ce sceau cylindrique mésopotamien de 3 300 ans av. J.C. ressemblent singulièrement à des dinosaures...
    ( ref. )

  •  


    En 1902, Robert Koldewey, archéologue allemand, mit au jour la Porte d'Ishtar dans les ruines de Babylone.
    Alternant avec des lions et des aurochs, se trouve cet étrange animal, le sirrush ( dragon ).
    Cette porte, construite 600 ans av. J.C. par le roi Nabuchodonosor, a été reconstituée au Musée Pergamon de Berlin.

  •  

    Ces deux palettes votives en ardoise proviennent d'Hierakonpolis en Haute-Egypte et datent de l'époque prédynastique de l'ancienne Egypte, soit environs 3 300 ans av. J.C..
    Chiens ou dinosaures ?   ( ref. )

  •  

    Parmi les nombreux sceaux égyptiens de la célèbre collection Philip Mitry, certains décrivent des animaux que l'on pourrait rapprocher des dinosaures.
    Par exemple, ce sceau ( environ 1400 ans av. J.C. ) orné d'un animal ressemblant à un plésiosaure sous le cartouche de Tutmosis III.

  •  

    Ce sceau, ( daté entre 1300 et 1150 av. J.C. ) conservé à l'Institut d'archéologie de l'université de Tel Aviv, décrit un ptérodactyle attaquant une gazelle.

  •  

    Cette urne trouvée à Caria en Turquie ( datée de 530 av. J.C., environ ) décrit un animal ressemblant à un mosasaure au milieu d'autres animaux marins parfaitement connus et identifiés.
       ( ref. )

  • On retrouve également des descriptions de dinosaures sur des mosaïques romaines du deuxième siècle.

         
       ( ref. )   La mosaïque du Nil de Palestrina
    attribuée à Demetrius le géomètre,
    représente des éthiopiens chassant
    un "Crocodile-Léopard". ( ref. )

  •  

    Ces artefacts romains ont été découverts près de Tucson, Arizona, en 1924. Mais, comme il est "bien connu" que l'Amérique a été "découverte" par Christophe Colomb en 1492, ces artefacts pourtant déterrés par des archéologues professionnels, sont évidemment très controversés.
    Ils sont datés entre 560 et 900.
    Sur l'une des épées a été gravé un dinosaure.

  •  

    Peinture rupestre du "dragon" de la grotte d'Oxtotitlan
    au sud du Mexique.

  •  

    Cette peinture murale Maya de Bonampak montre la tête d'un dinosaure.

  •  

    Curieux motif sur cette tapisserie Nazca...

  •  

    De son déplacement à Acambaro pour étudier les figurines de M. Julsrud, le Pr Hapgood a ramené des os non fossilisés, n'appartenant à aucune espèce vivante connue.
    Le Pr Hapgood pense qu'ils auraient pu être ceux d'un stégosaure.

  •  

    Au milieu des années 80, un chasseur américain nommé Jim Kosi a déclaré avoir filmé un ptérodactyle en plein vol alors qu'il se trouvait en Namibie. Il présenta même un crâne non fossilisé avec des lambeaux de chair dessus au zoologiste Roy Mackal. De retour à Chicago, il demanda 1 million de dollars pour ses preuves et l'ensemble repose toujours au fond d'un coffre fort...
    D'autres ptérodactyles ont été rapportés un peu partout dans le monde...
    Mais ce ne sont que des témoignages...
    Qui rejoignent la légende des Thunderbirds, les oiseaux-tonnerre des indiens nord-américains...

  •  


    Le 25 avril 1977, au large de la Nouvelle-Zélande un bateau de pêche japonais a remonté dans ses filets cette étrange créature marine à l'allure d'un plésiosaure. Cette carcasse était dans un tel état de décomposition qu'après une étude sommaire par l'équipage et les quelques scientifiques qui étaient à bord, elle dut être rejetée à la mer...
    Dommage...
     

 


 

La version officielle veut que, puisqu'il a été établi que tous les dinosaures se sont éteints il y a 65 millions d'années, toutes ces découvertes sont impossibles !

Ce ne sont que des descriptions d'animaux mythiques et
toute ressemblance avec des animaux ayant déjà existé n'est que pure coïncidence !!!

Si quelques dinosaures ont survécu, ils n'étaient de toute évidence pas très nombreux.
On n'en a pas encore retrouvé d'ossements récents, officiellement. Ne peut-on attribuer cela au fait que l'on prêtait à ces animaux un "pouvoir magique" tel celui qui était attribué aux os de dragons ou encore de nos jours aux cornes de rhinocéros et qui met gravement en péril la survie de cette espèce...

En dépit des certitudes scientistes, on a pourtant découverts des animaux que l'on croyait éteints à tout jamais comme les Dragons de Komodo, le Caelacanthe du dévonien, et le Sphenodon du mésozoïque en Nouvelle-Zélande.

Seuls les cryptozoologues continuent les recherches...

Publié dans Histoire

Commenter cet article