Destruction

Publié le par Gerald

DESTRUCTION de la FAUNE MARINE et des FORETS

La mort des forêts selon le biologiste Dr. Hans Mohr, après 10 ans de recherches sur les causes de la mort des forêts, il est établi qu'un des facteurs responsables est la quantité excessive de nitrates présents dans l'atmosphère. Leur réduction dans les activités agricoles doit être une priorité, puisque les déjections d'animaux sont épandues sur les champs et que les émissions d'ammoniaque dues à l'agriculture proviennent pour 90% du purin et du fumier.

Les aliments de source animale nécessitent plus de superficie en terres agricoles que les aliments végétaux. La majorité des terres sont donc exploitées pour mourir les animaux. Or, cette exploitation contribue à l'érosion des terres et à la déforestation : le bétail nécessite de l'espace que l'on prend sur les forêts vierges. 

Depuis 1960, on a coupé et brûlé 25% des forêts d'Amérique centrale afin de créer des pâturages pour le bétail. D'après une estimation, 100 grammes de hamburger provenant du bétail de ces bois, détruit 16,5 m2 de forêt tropicale.

En 1988, en Amazonie, une quantité d'arbres représentant 34 000 km sur les 7 millions de km de forêts tropicales a été abattue et brûlée pour créer des pâturages pour le bétail...
Pour faire un hamburger, il faut 6m2 de forêt humide non remplaçable (Bulletin WFA 3/4, 1988). Pour exporter 1 kg de viande de boeuf, il faut perdre 2,5 tonnes d'humus. Un Mac Donald s'ouvre toute les 17 heures dans le monde. Ces usines à bouffe produisent 25 millions d'hamburger par jour, ce qui entraîne la désertification de 125 km2 par JOUR de forêt humide.

Publié dans Environnement

Commenter cet article