La press

Publié le par Gerald

Dix commandements pour un bon usage des médias

Classé en: — @ 6:24 pm
Print This Post/Page E-Mail This Post/Page

Voici, en exclusivité, ces règles que tout le monde doit avoir à l´esprit lorsqu´il regarde le JT le soir, ou quand il lit son journal le matin. Tout deviendra simple.

Règle numéro 1 : Au Proche Orient, ce sont toujours les Arabes qui attaquent les premiers et c´est toujours Israël qui se défend.

Cela s´appelle des représailles.

Règle numéro 2 : Les Arabes, Palestiniens ou Libanais n´ont pas le droit de tuer des soldats ou des civils de l´autre camp.

Cela s´appelle du terrorisme.

Règle numéro 3 : Israël a le droit de tuer les civils arabes.

Cela s´appelle de la légitime défense.

Règle numéro 4 : Quand Israël tue trop de civils, les puissances occidentales l´appellent « proportionner » son attaque

Cela s´appelle la réaction de la communauté internationale.

Règle numéro 5 : Les Palestiniens et les Libanais n´ont pas le droit de capturer des militaires israéliens, même si leur nombre est très limité et ne dépasse pas trois soldats car cela menace l´existence même de l´état d´Israël.

Règle numéro 6 : Les Israéliens ont le droit d´enlever autant de Palestiniens qu´ils le souhaitent (environ 10000 prisonniers à ce jour dont près de 300 enfants). Il n´y a aucune limite et nul besoin d´apporter aucune preuve de la culpabilité des personnes enlevées. Il suffit juste de dire le mot magique “terroriste”.

Règle numéro 7 : Quand vous dites “Hezbollah”, il faut toujours ajouter « islamistes », « chiites » et l´expression «soutenu par la Syrie et l´Iran».

Règle numéro 8 : Quand vous dites “Israël”, Il ne faut surtout pas ajouter : « Etat juif » ni « armée juive » encore moins «soutenu par les Etats-Unis, la France et l´Europe», car on pourrait croire qu´il s´agit d´un conflit déséquilibré.

Règle numéro 9 : Ne jamais parler de “Territoires occupés “, ni de résolutions de l´ONU (sauf de la N°1559 qui demande le désarmement du Hezbollah), ni de violations du droit international, ni des Conventions de Genève. Cela risque de perturber le téléspectateur et l´auditeur radio et le faire réfléchir.

Règle numéro 10 : Les Israéliens parlent mieux le français que les Arabes. C´est ce qui explique qu´on leur donne, ainsi qu´à leurs partisans, aussi souvent que possible la parole. Ainsi, ils peuvent nous expliquer les règles précédentes (de 1 à 9).

Cela s´appelle de la neutralité journalistique.

Publié dans Justice

Commenter cet article