Pôle sud...bizzard !?

Publié le par Gerald

L'étonnante image du Pôle Sud.

I Introduction


    Ce matin du 26/05/05, une certaine photo, s'est mise à trotter dans notre tête et une forte intuition nous a invités à vous présenter ici ce nouvel article...

    Bien que nous soyons habitués à recevoir des photos présentant des trous inexplicables aux pôles de la Terre, voir notre article : (http://perso.wanadoo.fr/artivision/docs/Byrd.html), celle-ci par ses couleurs et ses caractéristiques, nous interpelle grandement et nous en profiterons pour vous transcrire quelques missives que nous avons reçues d'aimables internautes à son sujet et nous souhaitons enfin qu'un large débat puisse alors s'instaurer en la demeure.


II Genèse de l'affaire


    Le 13 Juin 2004 nous avons été étonnés de recevoir d'un bon ami canadien une image surprenante du Pôle Sud de notre planète :



    Cette incroyable image portait le nom allemand "Hohe Erde mit sonne", et elle était accompagnée deux cartes de l'Antarctique, avec les bases de quelques nations, et surtout, il y avait aussi un texte allemand en htm que nous vous transmettons ci-dessous :

AAYAA / Allgemeines Wissen / ERDE-KOSMOS 1
Weitere spannende Artikel aus der Rubrik .Allgemeines Wissen. auf www.aayaa.at (10)(1)

Die Erde ist hohl
Zerbrechlich wie Weihnachtskugeln
Alle Satellitenbilder und Laborversuche zeigen: Die Erde ist hohl - wie alle anderen Planeten auch.

Vollständiger Text "Hohle Erde" mit Bildern als PDF(322kb)
NASA-Radio-Signale aus dem Zentrum der Erde als PDF (70kb)

Als die NASA 1977 den geostationären Wettersatelliten ATS III nach zehn Jahren durch den moderneren Satelliten GOES 8 ersetzte, ordnete sie an, dass alle 4’500 von ATS III gemachten Aufnahmen zu vernichten seien. Die Bilder hätten .keinen meteorologischen Wert", war die Erklärung. Entgegen der Anordnung der NASA nahm der dafür verantwortliche wissenschaftliche Leiter, Dr. Locke-Stuart, über tausend der Fotos privat mit nach Hause und archivierte sie sorgfältig. Was mag der Grund dafür gewesen sein? Jan Lamprecht, Computerspezialist aus Südafrika, glaubt die Antwort zu kennen. Seit Jahren forscht er intensiv nach wissenschaftlichen Beweisen, dass alle Planelen Hohlkörper mit Öffnungen an den Polen sind.

Eine wunderschöne Aufnahme des Südpols, gemacht vom Environmental Research Institute of Michigan. Man sieht nicht nur, wie die Wolken um die Öffnung wirbeln (die Umrisse der Antarktis sind im wolkenfreien Raum erkennbar), sondern auch den Widerschein der innerplanetaren Sonne.








Geheimbasen des Dritten Reiches?

[Uebersicht]


Fin de citation

    Mais nous nous sommes aperçus récemment qu'en cliquant sur le lien précédent : "Hohle Erde" mit Bildern, après une bonne attente, on aboutit, au lien suivant :


que nous n'avions pas découvert à l'époque, par manque de patience, croyant que le lien était défaillant .

    Ce n'est que le 13/03/05 que l'ami Xavier Tournarie Architecte D.P.L.G et Collaborateur d'UniversMac, a découvert pour nous, l'adresse de la page en question, qui est hélas en PDF. Cette page compléte parfaitement le texte allemand ci-dessus, mais hélas nous ne savons pas comment convertir cette page PDF en HTML, pour vous en transmettre quelques paragraphes .

    Cependant le 09/03/05, nous avons reçu de l'internaute Jean-Pierre G......... quelques éléments de traduction de cette importante page que vous avez certainement imprimée, pour mieux l'avoir sous la main et suivre la traduction :

    Voici donc les premiers éléments de traduction.

    D'abord le texte qui accompagne la photo insolite qui nous interpelle grandement :

     Une belle prise de vue du Pôle Sud, fait par l'Environnement Research-Institut Michigan. On n'y voit, non pas seulement les nuages tourbillonnant autour de l'ouverture ( les contours de l' Antarctique - se trouvant dans un espace sans nuages - sont reconnaissables ), mais de surcroit, le reflet du Soleil interne de la planète .

    Puis voici une partie du reste :

LA TERRE EST CREUSE


Fragile comme des boules de Noël .
    Toutes les photos satellites et essais - expériences en laboratoire démontrent que la Terre est creuse - et il en est ainsi de toutes les autres planétes.

     Quand la NASA en 1977 avait remplaçé ( aprés 10 ans ) le Satellite - Metéo - géostationnaire ATS III par le satellite GOES 8 plus moderne, elle ordonna que toutes les 4500 prises de vue - photos du ATS III soient détruites.

    Selon elle, ces photos n'avaient "aucune valeur météorologique " . Malgré l'orde donnée par la NASA, le dirigeant responsable Dr . Locke - Stuart avait recueilli - en privé - plus de 1000 photos, et il les emporta chez lui et les archiva méticuleusement

.     Comment expliquer ce comportement ?     Jan Lamprecht, spécialiste informatique en Afrique du Sud, croit connaître la reponse . Depuis des années, il a fait des recherches intensives, comportant des preuves scientifiques, impliquant que toutes les planètes sont des corps creux, ( corps possédant des cavités ) ayant des ouvertures aux Pôles.

    Par hasard ... il lui tomba sur une Photo du Satellite ATS III qui démontrent clairement une concavité plongeante, en forme de tourbillon dans la région du Pôle .

    Grâce à ses relations au Goddard - Space - Flight - Centre américain de la station de contrôle d ' ATS HI - Satellites - jadis - il pouvait se procurer une deuxiéme photo . Cette photo démontrent avec des prises de vues latérales, où "apparement" devrait se trouver le Pôle, qu'il s'y trouve une cavité, correspondant à enfoncement dans le globe terrestre .

    Un chercheur interne de la NASA trouva pour Lamprecht, aprés des semaines de recherches intensives , qu'il existait encore bien d'autres photos, et des prises de vue, qui laissent présumer que leur origine provient du Satellite : ATS HI , et qu'elles sont gardées, et mises au secret par le Dr. Locke - Stuart.

    Stuart est d'ailleurs extrêmement réservée en ce qui concerne les prétendues photos "anodines" , et il ne les montre qu'avec reticence à une tierce personne.

    Les images - photos qu'envoit le nouveau Satellite GOES 8 - du même emplacement, ( Standort ) montrent bizarrement aucune declivité , en forme de tourbillon au Pôle ...

    Même la forme de la Terre est harmonieusement arrondi, aucune sinuosité, ni courbure.

    Tandis sur les photos plus anciennes de ATS III, une courbure est clairement visible, qui pourtant d'aprés l'enseignement officiel, institutionnellement elle n'existent pas ...

    Mais cette " inexpliquable " courbure prend un sens quand on réflechit sur le fait que les régions polaires de la Terre sont fortement aplaties, parce que la surface terrestre s'incurve vers l'intérieur à chaque ouverture.

    De surcroit, les photos de ATS III montrent les depressions atmosphériques comme si les masses d'air et de nuages semblent aspirées par l'ouverture polaire .

    Rien de tout cela n'est visible sur les photos plus recentes de GEO 8


.

IMAGES SATELLITES, MANIPULÉES ?

    Richard Hoagland, Auteur du bestseller " Die Mars - Connection " croit savoir la cause de tout cela . Dans un interview qui était diffusée dans le " Art Bell Show " en Juin 1997 il dit que les photos - images sont censurées avant qu'elles ne deviennent accessibles au public . Toutes les images qui sont radio-télégraphiées sur terre par les Satellites - Metéo , passent dabord par l'ordinateur qui lui sélectionne, corrige tout ce qui n'est pas en accord avec la doctrine "officielle ".

    Seulement aprés cela, les images seront redirigées dans l'espace puis à nouveau rediffusées, et retélégraphiées par un autre Satellite .

    Ce n'est qu'à partir de cet instant que le public peut compulser les images- météo trafiquées qui lui sont proposées . .

    La NASA est la seule à avoir accès aux données du premier satellite non-censuré.

    Des voix, des rumeurs prétendent qu'en Allemagne les images satellites sont egalement manipulées pour cacher le fait, concernant les ouvertures des Pôles .

    Pourquoi donc alors on a pas également procédé ainsi avec les images-photos de ATS III ? Jan Lamprecht suppose que la NASA a commis une erreur, quand ses chercheurs ont calculé la trajectoire,du Satellite :

    Ils ont cru que la Terre aux endroits de Pôles, était bien plus plate , et que l'ouverture n'était pas invisible derriére l'horizon. Mais au contraire, il se trouve qu'elle déja visible à partir d'un coin du plateau considéré.

    C'est cela qui a permis, de donner à ATS III , les possibilités d'y enregistrer et photographier des images qui montrent comment les nuages et le brouillard s'incurvent dans trous polaires, soit en y rentrant soit en y sortant.

    Comme apparement personne n'avait remarqué ce détail, on renonça à une manipulation en décidant de détruire les photos, dés que le Satellite allait être changé .

    L'image, photographiée en 1968 de la part de ESSA 7 montrent l'ouverture sans couverture nuageuse .


Fin de citation

    Arrêtons voulez vous cette traduction, car nous pensons vous avoir donné déjà quelques éléments d'appréciation de ce texte remarquable par ses déclarations osées et passons à une autre analyse car évidemment, on peut justement se poser la question si cette photo, elle même, n'est pas truquée.

     Des internautes avides d'en savoir plus ont vite essayé de contacter " l' Environnement Research-Institut Michigan " et hélas ont fait chou blanc. Affaire à suivre donc.

a) Où l'on découvre que le cliché montre une inversion des continents .


    Mais, le 13 Mars 2005, nous avons reçu de l' ami Xavierdéjà mentionné plus haut , la missive suivante :

----- Original Message -----
From: Xavier Tournarie
To: fred.idylle
Sent: Sunday, March 13, 2005 1:19 AM
Subject: La photo est à l'envers !

        Cher Fred,

    As-tu bien reçu les deux e-mail que je t'ai envoyés le 11
pour te signaler que la photo du trou du pôle sud était à l'envers
(il faut faire une symétrie de miroir pour l'avoir dans le bon sens,
puis tant qu'à faire une rotation de 180° pour que la légende soit en bas à droite)
?

    Mes deux e-mails comportaient en pièces jointes une photo infrarouge du pôle sud
montrant les continents et ta photo mise à l'endroit.
Sont-ils bien arrivés ?.

    Avec toutes mes amitiés.

    Xavier


    Nous remercions donc ici Xavier pour sa super perspicacité dans cette affaire et pour vous permettre de comparer, voici les deux photos juxtaposées, la première étant HohleErdemitSonne et la seconde à droite est l' inversion, faite par Xavier .



    Vous constatez donc que, par exemple, en se plaçant sur la Terre de feu en Amérique du Sud, et en regardant vers le nord, dans la deuxième image, l' Afrique est à droite de l'Amérique, et non à gauche comme sur la première, ce qui incorrect.

    Il va s'en dire que c'est l'opérateur, qui manquait sans doute d'expérience ( ce qui prouverait peut-être, que ce ne sont pas des professionnels de la désinformation qui ont manipulé ce cliché), et qui , lors de sa mise en place pour l'exploitation, a inversé maladroitement le cliché. Peut-on lui en vouloir pour cette petite bévue, vu l'importance du sujet ? A vous de juger...

b) Où l'on découvre que le cliché ne montre pas la nuit terrestre.


    Le 13/03/05, nous avons reçu, la très lucide question suivante du même Xavier :

----- Original Message -----
From: Xavier Tournarie
To: fred.idylle
Sent: Friday, March 18, 2005 6:55 PM
Subject :Un problème de d'absence de nuit.

        Cher Fred,

    Il y a une autre chose qui me tracasse dans cette photo (que je te la renvoie dans le bon sens), c'est que l'on ne voit pas la nuit sur la Terre. Or il me semble qu'une partie devrait être plus sombre, à moins que ce ne soit une photographie infra-rouge ou pas dans le spectre visible (mais alors pourquoi la terre est-elle colorée?) .

    Bref beaucoup de questions qu'il faut se poser. Je ne saurais te conseiller de ne la publier qu'avec beaucoup de réserves...

    Amitiés

        Xavier

    Et voici notre réponse à Xavier en date du 19/03/05.

----- Original Message -----
From: fred.idylle
To: Xavier Tournarie
Sent: Saturday, March 19, 2005 1:04 PM
Subject: Tes bons mots et ta question subtile.

        Cher Ami

    Comme site à tes interrogations et à d'autres du genre :

---- Original Message -----
From: Yannick V... D.....
To: fred.idylle
Sent: Sunday, March 13, 2005 9:27 PM
Subject: RE: .....une affaire de jour et de nuit.

        Bonjour,

    Comment est-ce possible de voir tous les continents autour du globe du Pôle Sud avec la même luminosité quand le soleil ne brille que de un coté à la fois ?

    Cordialement,

        Yannick V.D


    Voici ma réponse :

    Je ne suis pas du tout un spécialiste de la photo atmosphérique. Mais je crois avoir écrit dans mon article Byrd.htlm ceci :

"

Autre prolongement révélateur:



    En 1992 , nous avons eu le privilège de visiter "la Cité des Sciences et l'Industrie" à la Porte de la Villette à Paris et nous avons été surpris de constater à la section réservée aux moyens concernant l' étude de la Terre par satellites, que ces derniers ne passaient jamais par les Pôles , mais circulaient tous à la limite d'un cercle précis entourant chaque Pôle.

    Le Samedi 7 Octobre 2000 en recherchant un ouvrage égaré, nous avons découvert une cassette vidéo contenant une information remarquable à ce sujet, que nous vous transmettons ci-dessous:

    En effet en 1993, nous avions enregistré une émission de RFO, produite par Jean Yves Casgha et intitulé "Science Frontière" et où Cathy Nivez a fait l'interview dans le cadre du magazine "C'est à dire" d'Ichtiaque RASOOL, alors Directeur de programmes concernant la géosphère et la biosphère à la NASA, professeur à l'époque à Paris, à l'Ecole Normale Supérieure et au Collège de France. Le programme "Global Change", qui revient par an, à environ un milliard de dollars aux USA, et dont s'occupe encore sans doute ce savant, a pour mission la surveillance de la planète Terre et même des autres planètes par des satellites géostationnaires, ou des satellites à défilement, comme par exemple SPOT et NOAA, qui sont capables de repérer des détails de 10 à 20 m, satellites qui nous intéressent tout particulièrement dans cet article... Le film montré à cette occasion, nous présente les trajets de ces satellites à défilement, et nous précise que les trajectoires de ces derniers "ne sont pas tout à fait polaires", termes exacts utilisés, alors qu'on aimerait bien savoir si "ces trajectoires ne sont jamais polaires ". Toujours est-il que le film nous présente la Terre entrain de tourner et le faisceau des trajectoires qui reste "étrangement tangent" au bord d'un "disque polaire d'un diamètre remarquable" .(Voir ci-dessous, deux images du film:)


    La question qui reste pour l'instant sans réponse, serait de savoir pourquoi, pas un seul de ces satellites, ne traverse diamétralement ce disque polaire, alors qu'il aurait tout intérêt à le faire et que de plus, sa trajectoire n'est pas soumise, elle, comme pour un avion, aux évaluations d'un altimètre ?

  Autre information annexe.

   Le 14 Nov. 2000, nous avons enregistré sur la chaîne Tempo, la rediffusion de l'émission bien connue de Frédéric Courant, Jamy Gourmaud et Bernard Gonner, "C'est pas sorcier", consacrée justement aux satellites de la Terre. Mais écoutons textuellement ce que nous dit Jamy au sujet du satellite SPOT, qui orbite à 830 Km de la Terre:

  "Comment le satellite SPOT, peut-il observer toute la Terre, d'autant que lorsqu'il passe au dessus de nos têtes, il ne couvre qu'une bande d'une centaine de Km ? Eh bien d'abord, il faut savoir que SPOT a une orbite polaire, autrement dit, il fait le tour de la Terre en passant par les deux Pôles, et il boucle un tour complet en un peu plus d'une heure et quarante minutes. Seulement comme la Terre tourne, elle aussi autour d'un axe, hé bien d'un tour à l'autre SPOT ne passe pas au même endroit et peut ainsi couvrir toute la Terre en un peu plus de 26 jours..."

  Nous avons évidemment souligné en rouge, les mots clés de cette déclaration, qui montrent comment on nous induit petit à petit en erreur en prétendant que les satellites connus passent par les pôles, et qu'ils balayent ainsi toute la Terre, bien que l'on sache que ce genre d'émission est destiné à la jeunesse et qu'il ne faut pas lui demander une grande précision. Reste à savoir, cependant, si les protagonistes, eux mêmes, de cette émission, ont été "initiés" à "cette affaire polaire" , vue plus haut.

  Nous attendons vos suggestions avec ferveur... "

Fin de citation

    Autrement dit, toutes les photos polaires ne sont que des photos mosaïques, non instantanées, et reconstituées aprés de très nombreux passages de satellites, aux abords du pôle et donc ces photos sont ajustées en fonction du bon vouloir de l'opérateur qui choisit les séquences les plus lumineuses à son gré, sans tenir compte de celles qui sont nocturnes peu éclairées.

    J'espère avoir ainsi répondu à ta judicieuse question.

     Sur ce, je te quitte en te disant, bonne fin de semaine, et à un de ces jours si le Temps le permet...

    Amitiés tropicales.

III Conclusion

    Comme vous le voyez, au moins deux internautes ont repéré cette anomalie de luminosité, concernant cette photo. Notre explication n'a pas la prétention d'être la seule qui puisse décrire le phénomène et nous attendons des internautes, qu'ils nous en proposent d'autres. Il n'en reste pas moins vrai, que cette photo demeure une énigme qui ne sera résolue que si d'autres du même genre sortaient, un jour (grâce à quelques audacieux internautes), des alcoves secrètes de la Nasa.

    Et s'il saverait que cette photo puisse posséder des éléments authentiques, prouvant bien que notre planète posséde une ouverture aux pôles, alors elle, deviendrait un vrai bijou historique. A bon entendeur salut.

Prolongement révélateur en date du 29/05/05.



a) Où nous recevons la page html et les photos Jpg en question.


    Le 27/05/05, nous avons reçu la missive très utile suivante:

----- Original Message -----
From: NEM.............
To: fred.idylle@wanadoo.fr
Sent: Friday, May 27, 2005 2:47 PM
Subject: Page allemande trou au pôle sud

    Bonjour ,

    Voici la page concernant le trou au pôle sud en format html

    En ligne et également en pièces jointes.

http://aristik1.free.fr/u0578HohleErde.htm

http://aristik1.free.fr/images/

    Donc non seulement cet internaute, nous envoyait en jpg , les huit photos de la page allemande en question, mais en plus, il nous transmettait un site où figurait directement le texte html. Vous pouvez donc juger de notre surprise et nous remercions ici vivement ici cet internaute pour son effective sollicitude, vis à vis du site ARTivision. L'Internet n'est-il pas bien donc le super média qui doit faire aboutir, ce Temps des Révélations, que nous avons souvent explicité dans dans nos articles ?

    Nous n'allons donc pas reprendre le texte allemand html en question, puisque désormais chacun peut en copier les paragraphes sur le site en question, mais nous allons cependant en analyser deux photos significatives:

    La première est la photo référencée u0578HohleErde_img_0 suivante :



    Cette image ressemble comme deux gouttes d'eau à la partie supérieure de la photo beaucoup plus nette , que nous avons découverte le 17 février 2003 dans nos archives, prise par le même satellite AST-3 à 35 800 km (d'après cl. Edisstudio) mais avec des teintes plus claires, sur une couverture de la revue encyclopédique Alpha n° 241 du 2 Aout 1972, qui montre clairement cette dépression en forme de tourbillon dans la région du pôle au bout de la flèche rouge :

    Evidemment les détracteurs et autres "debunkers" anglo-saxons, vous diront qu'il s'agit d'un simple vortex atmosphérique nuageux, sans relation avec un éventuel trou polaire mythique.

    La deuxième photo est triple et voyons cela de plus près:



    La première image du haut est identique à celle que nous avons présentée dans notre article Byrdsuite.html dès le 18/04/01 :



    La deuxième en dessous n'est que la photo de F.AA. Talbott Beighton d'Angleterre présentée en premier lieu en 1920 dans l'ouvrage de Marshall B.Gardner intitulé "Voyage à l'intérieur de la Terre" , puis présentée aussi en 1971, dans l'ouvrage presqu'introuvable chez les bouquinistes réputés, "La Terre creuse" de R.Bernard publié par Albin Michel dans la prestigieuse collection hélas disparue "Les chemins de l'impossible".

    La dernière photo, dont nous ne connaissons pas les références, confirme ce que nous affirmions dans Byrdsuite.html :

    Début de citation :

" Déjà en 1892, l'astronome anglais J. Norman Lockyer, notait au sujet de cette planète: " La zone de neige (qui recouvre le pôle observé) est parfois si brillante qu'elle semble faire saillie au-dessus de la planète, comme une sorte de croissant lunaire ". Voyez donc l'image ci-dessous de la calotte polaire en relief de Mars:

" . Fin de citation.

     En définitive, nous découvrons qu'ARTivision, a depuis longtemps, été à la croisée des chemins, conduisant aux informations présentées sur la page allemande en question. Nous adressons cependant nos vifs, encouragements pour la suite des recherches à son Webmaster.

b) Où il est question de manipulation photographique.


Nous avons eu le grand privilège de recevoir d'un très aimable internaute, les deux missives importantes suivantes :

    Voici la première :

----- Original Message -----
From: Fabien..........
To: fred.idylle@wanadoo.fr
Sent: Friday, May 27, 2005 1:40 PM
Subject: En plein dans le mille

         Bonjour fred     Oui en plein dans le mille.

    La polémique sur le Net est relancée avec ce cliché du Pôle Sud, à l'envers certes, mais ...

    Comme vous le faites judicieusement remarquer, une image de cette envergure, est toujours une image reconstituée donc "on " sélectionne toujours les meilleurs clichés qui sont ensuite assemblés puis retraités pour une uniformisation des couleurs et des plans, sinon nous verrions une aberration concernant la différence de couleur entre les carrés d'assemblage .(pour de qui est du spectre visible je ne parle pas de l'infrarouge ...)

    Il vous suffit d'ouvrir un logiciel de traitement d'image tel Adobe Photoshop 7, ou cs (versions que je possède) et vous verrez en agrandissant jusqu'à 1600 % l'effet pixel des carrés visibles assemblés effet déjà visible à 300%.

    J'ai travaillé il y a 3 ans déjà, à remodeler des documents très prècis en couleur et en pixels et ce n'est pas évident de rendre un effet uniforme et non visible de manipulation - je passais facilement 3 semaines sur un document pour qu'il soit très correct et sans traces visibles à l'impression (l'oeil exercé est capable de voir les différences infimes), mais j'avais fini par maîtriser, le problème en travaillant même la nuit au bout de trois mois. Il doit être possible de l'automatiser par un programme informatique particulier, mais dans ce cas, il faut quand même bien maitriser la programmation informatique ainsi que le traitement d'images .

    Il est vrai que la différence jour/nuit ne figure pas, mais c'est probablement dû (comme vous l'imaginez) à l'assemblage. Le fait n'avait pas retenu mon attention, il a quelques mois, lorsque qu'en surfant sur le Net, j'avais visionné cette image. Par contre "la perle" se trouve être l'inversion, c'est pour cela que la raison de cette inversion nous ferait avancer à pas de géants.

    De plus les pôles ont toujours été évités, comme vous le dites si judicieusement, depuis l'établissement des lignes commerciales aériennes, alors que dans certains cas, ils seraient bien évidemment le point de passage obligé le plus court. La tagente au pôle en cas de crash aérien ne fait gagner que peu de kilomètres, car dans ces étendues froides, un crash serait dramatique (sauf si on survole le pôle car dans ce cas le climat et la mer seraient sereins et l nous serions sauvés). C'est une règle internationale. Il semble donc que l'on veuille absolument éviter que le Monsieur tout le monde, puisse vérifier de ses propres yeux (sans hallucination, ni brouillard ) les trous des pôles, et le soleil central. Il suffit alors de survoler la nuit, les grandes métropoles pour suivre du regard, le panorama éclairé à perte de vue des lumières artificielles.

    Il ne reste plus qu'à prier pour que le ciel, nous envoie d'autres images comme celle-ci, passées à la trappe, mais miraculeusement sauvegardées par des passionnés qui n'ont pas froid aux yeux, car l'Internet permet de garder l'anonymat du détenteur.

    Je suis certain que les satellites militaires surveillent de près ces fameux pôles et cela 24h sur 24 - à des résolutions de l'ordre du cm et dans un large spectre depuis la raclée prise après la seconde guerre mondiale. (Ces satellites militaires évidemment ne faisant l'objet d'aucun catalogue)....

    Bravo donc d'avoir relancé le débat. Vous allez sans doute, recevoir un volumineux courrier, aussi ne me répondez pas si le temps vous manque .

         Amitiés.

         Fabien .....



.      Et voici la seconde :

----- Original Message ----
- From: Fabien...............
To: fred.idylle
Sent: Saturday, May 28, 2005 6:56 PM
Subject: Précisions numériques

         Bonjour cher FRED des ANTILLES

    Merci pour votre réponse malgré votre emploi du temps chargé...

    Je vous communique donc la réponse que m'a faite un ami infographiste ( enseignant et ayant une pratique du traitement numérique depuis les débuts de l'informatique et branché comme nous sur d'autres fréquences)concernant une manipulation qu'il considère de comme certaine afin de nous cacher le réel visage de l'espace - il vient de m'appeler par téléphone -

    Il m'a signifié pas plus tard que tout à l'heure qu'il était malgré tout possible de corriger les clichés de l'espace et même en quasi-direct étant donné les capacités techniques extraordinaires ainsi que les compétences en matières grises que ces messieurs possèdent (ce ne sont pas nos petits micros à 3.5 ghz) et que cela passerait inaperçu, car ils minorent la qualité des documents systématiquement (ne vous êtes pas posé au moins une fois la question suivante : pourquoi de nos jours les photos de l'espace ne sont pas d'une netteté irréprochable ?) -Regardez les photos de Titan, de Mars prises par sonde interplanétaire, il y a trente ans d'accord, mais aujourd'hui en considérant les progrés gigantesques de l'imagerie, -comparez avec les clichés magnifiques de Hubble sur les galaxies - Ceci pour dire que le maquillage pourrait quand même être visible, avec une analyse très fine de la photo et malgré une résolution moyenne.

    D'autre part ; je vais essayer de contacter un ami qui vient de partir en Amérique pour un boulot de 2 mois à Washington et s'il le désire et s'il en a le temps surtout, il essayera j'espère de faire des recherches concernant les journaux US du 5 fev 1956 ainsi que du 3 mars 1947 concernant cette affaire sérieuse.. En cas de réponse positive, je vous communiquerai le résultat de l'investigation quelque en soit le contenu...et j'espère surtout pouvoir ainsi faire avancer le lever du rideau d'ombre sur cette affaire, car nos satellites de révolution en révolution, ne nous apportent que des révélations factices et nous préférerions des rêv-olutions qui apporteraient des rêv-élations fantastiques.

         Amitiés du Quercy.

         Fabien .......

   Article mis en page par Idylle Fred le 26/05/05 et revu le 27/05/05 puis le 29/05/05 puis le 30/05/05 puis le 11/06/05, puis le 24/09/05 .

Publié dans Inexpliqué

Commenter cet article

Idylle Fred 04/02/2009 14:43

cher webmaster

Bonjour de la Caraïbe.
Ce matin mon ami Xavier TOURNARIE
Architecte D.P.L.G
21 rue Victor-Hugo
F-33230 COUTRAS
me signale qu'il a été étonné de trouver grâce à GOOGlE son nom sur votre site et de plus dans un article où vous ne présentez jamais l'url du site ARTivision : http://www.artivision.fr

J'ai alors à vous souligner le fait suivant : En Octobre 2007 ,j'ai reçu du site :
http://www.spectrosciences.com/breve.php3? id_breve=224
----- Original Message -----
From: konrad@spectrosciences.com
To: fred.idylle@wanadoo.fr
Sent: Tuesday, January 09, 2007 10:40 PM
Subject: Reproduction d'un texte non autorisé


Bonjour,

J'ai pris connaissance de la republication sur vos pages web ARTivision et
également sur votre page personnelle
http://perso.orange.fr/artivision/docs/Byrdsuite.html, de la brève "Des
vortex aux pôles de Saturne", dont je suis l'auteur. Je suis cependant au
regret de vous informer que nos publications ne sont ni
reproductibles, ni libres de droit.

Je vous demande donc de bien vouloir retirer cette brève de vos pages
web concernées.

Cordialement,
Pierre HIREL
Cette brève n'etait cepedant que la traduction d'un paragraphe d'une page de la Nasa. Quel souci donc de la proprieté???
Puis ce Monsieur n'a même pas attendu ma réponse et a demandé à AFNIC de fermer mon site . J'ai du faire des tas de démarches remplirs des tas de formulaire et aller même à la poste pore envoyer un Fax car je n'utilise ce genre de communications.
Donc si vous ne voulez pas avoir des ennuis sempbables je vous suggere puis que vous ne m'avez pas demander l'autorisatiion de publier certainde mes articles d'ecrire au debut le l'article ceci : "Avec l'autorisation du Webmaster IDYLLE fred du site http://www.artivision.fr ,nous publions ceci ou cela :"
D'autre part tous mes article sont en ecriture Times New Roman taille 14 et les couleurs jouent un grand rôle. je vous expliquerai une autre fois la sybolique des couleurs. D'autre part les liens que vous utilisez ne sont plus valables car en effet vous ne pouvez désormais accéder au site complet ARTivision , qu' en passant désormais uniquement par la page :
http://www.artivision.fr

Mais au cas où sur Google , vous voyez ces anciennes adresses, il vaut savoir que mes sites :
http://pagesperso-orange.fr/artivision/
http://www.chez.com/idylle/

sont saturés à 100 Mo et ils ne peuvent plus évoluer. Et toute adresse trouvée sur Google de la forme par exemple:
http://pagesperso-orange.fr/artivision/docs/Byrd.html
doit être remplacée par : http://www.artivision.fr/docs/Byrd.html

ou de la forme : http://www.chez.com/idylle/docs/Byrd.html
doit être remplacée par :http://www.artivision.fr/docs/Byrd.html.

En espérant que vous avez bien saisi mon point de vue et pour éviter la fermeture de votre blog je vous pris de recevoir mes cordialles salutations.
Fred IDYLLE
http://www.artivision.fr